Histoire d’un écran brisé

La douloureuse conséquence d’une chute.

Tous les téléphones, qu’il s’agisse de Nokia, d’Iphones ou autres Smartphones particulièrement courus ces temps-ci, connaissent au moins une fois la terrible épreuve de la chute.

Bien que les téléphones portables plus anciens résistent généralement très bien à ce genre de déboires, nos Smartphones actuels, beaucoup plus futés et dotés de toutes les technologies nécessaires, mais par conséquent, beaucoup plus fragiles également, sortent parfois bien mal en point de l’aventure.
Et gardent immanquablement en guise de cicatrices un éclat plus ou moins discret, du simple petit point d’impact au coin de l’écran à la large zébrure défigurant la physionomie du mobile

Dès lors, le téléphone (du moins dans la plupart des cas) fonctionnera encore, mais portera pour toujours ce stigmate des plus déplaisants.Par conséquent, plusieurs solutions s’offrent au propriétaire anéanti, dont la plus facile (ou paresseuse, à voir !) reste de se faire une raison et de garder ce pauvre portable défiguré (mais toujours fonctionnel !) en l’état.
Mais pour les puristes ou les aficionados qui ne pourraient souffrir la nouvelle condition de leur petit protégé, d’autres options sont possibles…

Une pléiade de solutions.

En effet, le portable n’est plus uniquement un objet utilitaire.

Bien au contraire, il est parfois considéré comme un objet de mode et à ce titre, des réparations peuvent être envisagées afin de lui rendre tout son éclat.

Sans compter que la lisibilité de l’écran ou sa dimension tactile peuvent être endommagée par une fissure trop prononcée.

Pour ce faire, plusieurs choix s’offrent au propriétaire : tout d’abord, faire jouer une assurance spécifique (la garantie ne couvrant –évidemment- pas ces désagréments tant la fragilité de la façade de nos Smartphones est connue de tous), laquelle prendra en charge ce désagrément.

Mais si le propriétaire du mobile n’a pas préalablement pris cette précaution, il n’est pas pour autant condamné à changer de portable ou à garder son Smartphone fissuré pour l’éternité (si tant est que l’on puisse parler d’éternité pour un objet aussi fragile !).

A vrai dire, il peut également confier son mobile à une boutique indépendante (sur internet ou dans une grande surface) qui se proposera de le remettre en forme.

Ou dans le cas où le propriétaire s’y connaîtrait en la matière (ou aurait parmi ses connaissances quelqu’un qui s’y connaisse), il lui serait possible de se procurer des pièces de remplacement afin de réparer lui-même son téléphone.

Enfin, il peut parfois être utile de demander à l’opérateur (plutôt qu’au revendeur qui facturera forcément un devis, même si la réparation est refusée) de s’occuper de la réparation, si aucune autre option n’est possible.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Histoire d’un écran brisé, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Un commentaire

  1. il n’y a pas plus désagréable que de casser l’écran de son mobile,c’est tellement délicat et difficile à remplacer d’une part le téléphone devient inutilisable en plus ce n’est pas donné
    merci pour les astuces !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    0 people found this helpful
    Was this review helpful?
    Yes
    No

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.