Comment bien choisir son gyropode ?

Les lecteurs
7.8
(5 votes)
Noter cet article
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.8/10 (5 votes cast)

Lancé au début des années 2000 par la société Segway, le gyropode est désormais en passe de se démocratiser. Plutôt onéreux à ces début, cet engin mis au point par l’inventeur américain Dean Kamen est désormais construit par d’autres sociétés à des prix beaucoup plus abordables. Le principe de base du déplacement en gyropode reste le même : le mouvement de balancier du corps de l’utilisateur et son inclinaison génère le mouvement et la vitesse de déplacement de l’engin.

A chaque utilisateur, son gyropode

Toutefois, avec les dernières technologies apportées au gyropode, il existe désormais des différences importantes entre les modèles malgré la similitude de fonctionnement. L’un des éléments déterminants est la batterie, dont les performances varient du simple au double.

Par exemple, si vous utilisez un gyropode de manière occasionnelle ou fréquente (se rendre au travail, circuler au sein de son entreprise…), vous n’aurez pas besoin de disposer d’un modèle de gyropode équipé d’une batterie longue durée. Vous pourrez vous contenter d’un modèle dont le coût se situe entre 1200 et 2000 euros, avec une autonomie de 3 heures environ pour 7 heures de charge.

Imaginons à présent que vos besoins soient conditionnés à une activité plus incertaine. Vous vous déplacez au jour le jour selon vos commandes… Ou bien vous travaillez comme guide dans un centre-ville et vous êtes amené à bouger beaucoup et parfois à faire des détours… Dans ce cas, un gyropode « simple » ne vous conviendra pas. Il vous faudra impérativement une machine dotée d’une batterie plus « costaude », offrant une autonomie de 4 heures et se rechargeant en trois heures. Dans ce cas, comptez sur un budget de 2000 à 4000 euros.

Considérez aussi d’autres variables, en particulier celle de la qualité et de la taille des roues. Il existe des gyropodes aux roues « simples » et de petite largeur pour un usage intérieur. Et il existe également des engins aux roues « tout terrain » qui permettent des déplacements extérieurs.

Différents types d’engins électriques individuels

Prenez en compte aussi qu’en matière de déplacement individuel, le gyropode n’est peut-être pas l’engin le plus adapté à votre situation. Imaginons que vous ayez à vous déplacer sur un trajet connu et plat… Sans doute la wheel sera-t-elle une alliée plus sure ! Beaucoup plus petite et non équipée de guidon, elle se glisse très facilement sous le bras une fois arrivée à destination. Elle offre ainsi une opportunité plus intéressante que le gyropode pour l’intermodalité des transports. Pour une utilisation similaire, la trottinette électrique offre également une alternative intéressante.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.8/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Comment bien choisir son gyropode ?, 7.8 out of 10 based on 5 ratings


 

Recommander

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Noter