Après Google, ce serait au tour d’Alibaba d’investir dans Magic Leap

Après avoir fait parler d’elle, il y a un petit plus d’un an, la start-up Magic Leap revient sur le devant de la scène. En effet, après Google, le géant chinois de l’e-commerce Alibaba serait prêt à investir dans cette société spécialisée dans la réalité augmentée. L’occasion également pour elle d’en dévoiler un peu plus sur son projet, et le potentiel de sa mystérieuse technologie.

Une technologie qui suscite l’intérêt des géants

Il faut avouer que la société Magic Leap continue à intéresser les investisseurs, même si elle n’a toujours pas dévoilé de prototype fonctionnel. En ce sens, il semblerait qu’Alibaba soit prêt à investir 200 millions de dollars, dans cette jeune entreprise fondée en 2011. De plus, d’après le South Florida Business Journal, Magic Leap serait tout prêt de réunir un investissement s’élevant à un milliard de dollars. Ce en vue d’accélérer le développement de ses produits et sa valorisation atteindrait 4,5 milliards de dollars.

En 2014, cette start-up basée en Floride avait déjà réussi à lever des fonds s’élevant à 542 millions de dollars, auprès d’un groupe d’investisseurs. Un groupe comprenant des acteurs importants dans leur domaine respectif, tel que le géant du web Google, le groupe de médias Legendary Pictures, la société de télécommunication Qualcomm Ventures, ainsi que les fonds d’investissement Andreessen Horowitz et KPCB Holdings.

Une start-up très discrète

Pourtant, cette start-up reste très discrète concernant sa technologie. Même si elle a présenté de nombreuses vidéos présentant son potentiel, aucune d’entre elles n’a fait la lumière sur l’état actuel du produit, ou encore sur son fonctionnement. Seule information : la technologie se nomme Dynamic Digitized Lightfield Signal, et est qualifiée de « biomimétique » par ses concepteurs. Elle se présenterait comme ayant une interface naturelle et intuitive, pour tous. En outre, elle pourrait s’appliquer à plusieurs domaines, comme les jeux vidéo, l’éducation, ou encore la médecine.

Toutefois, le dépôt de plus de 150 demandes de brevets, auprès du bureau américain des brevets et des marques, par Magic Leap aurait laissé filtrer quelques indices. Ces documents laissent à suggérer qu’il s’agirait de lunettes, ou d’un casque de réalité augmenté, connecté à un mini-ordinateur.

Concurrent annoncé de l’Hololens de Microsoft

Le mode de fonctionnement du Dynamic Digitized Lightfield Signal consiste à projeter des images virtuelles, dynamique et en 3 dimensions. De cette manière, il ne sera pas possible de faire la différence entre les objets virtuels et ceux qui sont réels. Un peu à la manière du Holosens de Microsoft, mais selon Rony Abovitz, le PDG de la start-up, « Magic Leap permettra de faire exactement les mêmes choses que sur votre smartphone, ou sur votre ordinateur ».

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Après Google, ce serait au tour d’Alibaba d’investir dans Magic Leap, 9.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.