La rédaction web 2.0, ce qu’il faut comprendre

Quand Google met à jour son algorithme, cela fait généralement trembler toute la planète SEO. Rassurez-vous, les nouvelles exigences du moteur de recherche ne remettent pas en question les techniques d’optimisation SEO fondamentales (mots-clés dans les zones chaudes, netlinking…) elles accordent juste une place plus importante à la qualité du contenu web et à sa richesse lexicale et sémantique.

Pour bien positionner sons site, la rédaction web 2.0 est de rigueur !

redaction-web

Par « rédaction web 2.0 » comprenez la production d’un véritable contenu éditorial pour un site pensé d’abord pour les internautes. Et seulement ensuite pour les robots d’indexation. Ce qui signifie concrètement de ne pas abuser des techniques d’optimisation SEO (exit la triplette du bourrin et autre échanges d’articles aux allures de spam). Cela signifie aussi rédiger un contenu web qui répond aux questions de vos lecteurs, leur apporte une information qualitative, originale et unique qu’il voudront lire jusqu’au bout, commenter et même pourquoi pas partager.

Le contenu éditorial d’un site doit désormais susciter l’interaction, l’envie de réagir et surtout d’agir. On connait désormais l’importance des pages de destination avec leur call to action qui favorisent l’exploration de votre site, l’interaction avec votre société bref, qui boostent la conversion !

N’écrivez pas un texte de 400 mots pour remplir une page de votre site et tenter de vous positionner (artificiellement) sur un mot-clé stratégique. Soyez créatif et réactif, tâchez de comprendre et de combler les attentes de vos prospects. Adaptez votre stratégie en temps réel. L’optimisation SEO telle que la définit aujourd’hui Google ne consiste plus à « jeter » des mots-clés en vrac dan l’infinité du web pour remonter dans les SERP. Désormais, pour apparaître en bonne position sur une requête, il vous faut créer un contenu intéressant, logique et pertinent. Vos contenus web doivent s’inscrire dans un contexte et respecter la thématique de leur cocon sémantique respectif. Google a maintenant les moyens de savoir si vous faites du hors-sujet ou du remplissage !

Le SEO est-il entrain de mourir ?

Finalement le SEO ne serait-il pas entrain de laisser sa place au webmarketing pur et dur ? Non ! Il évolue mais il est loin d’être mort. Disons simplement qu’une nouvelle discipline est entrain de naître, englobant le marketing ET le SEO. Elle aurait même déjà un nom : OCDC. Comprenez Optimisation pour la Conversion et la Découverte de Contenu. Une bonne nouvelle pour les rédacteurs web qui considèrent à juste titre que le contenu est toujours ROI !

Les optimisations SEO techniques sont toujours de la partie !

optimisation-seo

Les optimisations SEO plus « techniques » celles qui nécessitent d’aller mettre les mains dans le code (ou dans le cambouis pour les puristes) sont toujours bien d’actualité. Parce qu’un site bien référencé demeure encore et toujours un site rapide et ergonomique, un site qui charge en 3 secondes et s’adapte facilement à tous les écrans (bonjour responsive design ! ). La hiérarchisation des balises titres est toujours à surveiller de prêt, tout comme la présence d’alternatives textuelles pour les images. N’oublions pas non plus le maillage interne est son rôle indispensable dans la distribution de link juice. Les sitemaps et robots.txt ont eux non plus pas pris une ride…

Et le rôle des réseaux sociaux dans le SEO 2.0, on en parle ? Oui, mais dans un prochain article chers lecteurs !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
La rédaction web 2.0, ce qu'il faut comprendre, 8.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.