Quelle imprimante à étiquettes pour ma petite entreprise ?

On pourrait presque dire qu’il existe autant d’activités différentes qu’il existe d’entreprises ! Non pas que toutes soient différentes en tant que telles, mais la combinaison des différences de gestion, d’habitudes de travail, de répartition des tâches, de choix du matériel ou des matières premières, etc. font qu’il est pour ainsi dire impossible de trouver deux petites entreprises fonctionnant exactement de la même façon.

Si cette disparité ne nous aide pas à répondre à notre question grâce à un classement par type d’activité, on peut néanmoins citer quelques catégories d’entreprises, qui auront alors plutôt intérêt à choisir leur imprimante à étiquettes en fonction de la manière dont elles fonctionnent qu’en fonction de leur domaine de travail.

Les rapides

Ces entreprises vendent, en plus de leurs produits, un service supplémentaire : celui de traiter les commandes à vitesse Grand V et de proposer un turnover inégalable dans leur domaine. De fait, la clé du succès tient dans la certitude qu’ont ces entreprises de pouvoir fournir à leurs clients les produits demandés dans des délais très courts.

Deux possibilités existent donc : prévoir un stock de produits finis suffisamment immense pour faire face à n’importe quelle commande ou avoir les ressources suffisantes pour produire la commande nécessaire en un temps record.

La première possibilité n’étant viable que si l’on ne commercialise qu’une gamme très restreinte de produits, mieux vaut donc opter pour la production à la volée, en fonction des nouvelles commandes.

Pour ces entreprises, une imprimante à étiquettes de qualité supérieure est nécessaire, car l’impression doit correspondre à la vitesse de la chaîne de production, mais aussi y être parfaitement intégrée, afin d’éviter toute perte de temps.

Les exigeantes

Bien entendu, toutes les entreprises n’ont pas l’exigence ou les moyens immenses d’Amazon (comme l’explique cet article des Echos), mais pour autant, certaines considèrent que la qualité de leurs produits finis conditionne leur réputation, et qu’il est donc indispensable de choisir les meilleures matières premières et des appareils de grande qualité.

Cela vaut également pour l’étiquetage qui, si on le confie à un tiers, risque d’être au mieux traité comme une commande de plus parmi d’autres, et au pire carrément bâclé.

Avoir le contrôle total sur le design comme sur l’impression des étiquettes des produits que l’on commercialise permet d’y apporter le soin que l’on juge nécessaire, sans devoir s’en tenir aux considérations de qualité d’un tiers.

Cela dit, pour se donner les moyens d’être à la hauteur de ses propres exigences, il est nécessaire d’investir dans une imprimante à étiquettes digne de ce nom, permettant des rendus de couleurs professionnels et offrant donc une résolution de 1200 dpi et une vitesse d’impression de 8 pps.

Les multi-clientèles

Un bon nombre d’entreprises ne peut survivre qu’en raison d’une clientèle multiple ayant souvent des exigences variées. L’impression d’étiquettes instantanée est alors intéressante. Il serait en effet dommage de refuser un nouveau client pour la simple raison qu’il demande à ce que les produits qui lui parviennent soient étiquetés aux couleurs de son enseigne !

C’est souvent le cas, par exemple, pour les horticulteurs, qui font parvenir leurs jeunes plants à de grandes enseignes qui les commercialisent ensuite dans leurs magasins.

Là encore, il est nécessaire de se munir d’une imprimante qui, sans forcément être d’une rapidité exceptionnelle, pourra fournir une qualité d’impression à la hauteur de leurs attentes.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Quelle imprimante à étiquettes pour ma petite entreprise ?, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.